À la rencontre des cyber-platistes

Imagem de capa

Stupeur et consternation dans le monde scientifique alors qu’une nouvelle théorie du complot agite les réseaux sociaux : le cyber-espace, contrairement aux nombreuses preuves scientifiques apportées au cours des dernières décennies, serait plat.

Pour rappel, le cyber-espace avait été visité une première fois dans le fameux documentaire « Tron », sorti en 1982. Les images, d’une qualité exceptionnelle pour l’époque, prouvaient déjà la tridimensionnalité du cyber-espace. Quelques années plus tard, en 1995, un nouveau documentaire fournissait des images inédites qui venaient confirmer les conclusions précédentes : le très plébiscité « Hackers ».

Infauxsec News, en sa qualité de média traditionnel, a voulu donner la parole à Jean-Mike Hughes, chercheur de vérité alternative en fin de droit et porteur principal de cette théorie, afin de mieux comprendre les arguments qui la motivent.

« Il est évident que ces documentaires sont mensongers, » commence Jean-Mike « pour quiconque est familier avec le travail de Talbot : le cyber-espace est clairement bidimensionnel. Le principe holographique, appliqué au cyber-espace, nous indique que toute l’information qui y est stockée est emmagasinée à sa surface. »

Jean-Mike s’interrompt un instant, sans doute pour que nous digérions ces informations. Devant notre air incrédule, Jean-Mike s’emporte : « Les images sont trompeuses, mais on voit bien que les diagrammes fonctionnels des CPU sont en 2D !!! Ils nous prennent pour des cons !!! D’ailleurs, les schémas électroniques sont tous en 2D aussi !!1! »

Si les arguments de Jean-Mike ne sont pas dénués de sens, notre conscience scientifique nous oblige à lui indiquer que la théorie de l’univers holographique est basée sur une simple conjecture.

« Je suis bien au courant, c’est pourquoi je vais le prouver : je suis en train de construire ma propre trame Ethernet personnelle pour aller explorer le cyber-espace. L’humanité saura enfin ce qu’on nous cache ! Avec ça, je compte aussi prouver que le réseau Internet est en réalité en étoile ! »

Quand nous lui demandons comment il utilisera cette trame pour vérifier ses théories, celui-ci nous répond « paranormalement ».

Une honnêteté intellectuelle qui force le respect. Nous lui souhaitons bonne chance dans sa recherche de la vérité.