Donald Trump est le premier résultat de la recherche de "skiddie" sur Google Images

Imagem de capa

Immature, porteur de causes politiques à trois francs cinquante et régulièrement retweeté par une armée de bots, Donald Trump n’a rien d’un defacer. Et pourtant, les derniers éléments de l’investigation de Robert Mueller concernant la collusion de celui-ci avec la Russie au cours des dernières élections américaines semblent indiquer le contraire : en effet, la sentence de Michael Cohen, avocat du président des États-Unis indique que Donald Trump a été impliqué dans au moins deux crimes durant sa campagne.

Le premier de ces crimes est supposément d’avoir sciemment demandé à Michael Cohen de soudoyer l’équipe de sécurité de Brazzers après avoir illégalement téléchargé l’ensemble des vidéos du site sans payer son inscription.

Le second crime, plus choquant, pourrait causer l’engagement d’une procédure de déstitution à l’encontre de Donald Trump : au cours de la période électorale, celui-ci aurait defacé le site de la maison blanche pour augmenter sa réputation sur les réseaux sociaux, action totalement illégale d’après la constitution américaine.

Des révélations on ne peut plus surprenantes, compte tenu des compétences techniques en informatique solides présumées de Donald Trump et des son conseiller Michael Flynn.

Dans un environnement médiatique pollué par les fausses nouvelles, Infauxsec News a effectué des recherches poussées sur le sujet avant de donner du crédit aux accusations de Robert Mueller. Une rapide recherche du terme “skiddie” sur Google Images nous retourne immédiatement une photo d’un homme vêtu d’une cagoule, avec une corpulence similaire à celle de Donald Trump. La photo est issue d’un article, et l’homme en question se présente comme « un président américain ayant été au top du defacer game et souhaitant rester anonyme pour des raisons d’opsec », désigné par le pseudonyme « Individual1 » tout au long de l’article. Nous restons indécis quant à l’identité réelle d’Individual1, mais nos doutes sont dissipés lorsque celui-ci appelle à « doxxer mon prédecesseur le président Obama pour prouver qu’il a coordonné les attaques du 11 septembre ».

Contacté par Infauxsec News, l’intéressé n’a pas souhaité commenté outre mesure et a uniquement émis un commentaire cryptique : « LOL CIA IZ NEXT #DRAINTHESWAMP #NARUTO #FREEPALESTINE ».

La rumeur court que Mueller souhaiterait investiguer le classement zone-h de Donald Trump qui « montre une collusion avec les meilleurs defacers français ».