Un jeune journal de satirité informatique recadré par ZATAZ

Imagem de capa

Un incident qui fait le buzz sur les réseaux sociaux depuis jeudi dernier : ZATAZ, de son vrai nom Damien Bancal a violemment réprimandé un jeune journal de satirité informatique qui s’était adressé trop familièrement à lui.

Le journal en question venait de rédiger un article à son sujet, intitulé « Altercation entre deux pointures de la cybersécurité francophone à l’aéroport Charles de Gaulle ».

L’intéressé, s’il avait trouvé la publication cocasse, a tenu à dissiper tout potentiel malentendu en demandant aux auteurs d’indiquer sur les faux tweets publiés leur nature mensongère. Le Community Manager d’Infauxsec News, jugeant la requête bien fondée (et sans doute légèrement apeuré par les faits de violence imputés à son interlocuteur) a accédé à cette requête, en faisant toutefois une erreur critique. Ci-dessous les images du dérapage, au ralenti :

La familiarité fatale

« Damien », une familiarité qui coûtera cher au dit CM :

ZATAZ contre-attaque

ZATAZ jupitérien

Penaud, le CM s’est empressé d’obtempérer et de s’excuser, ce qui a semblé remettre le journaliste dans de bonnes dispositions :

CM penaud

C'est bien mon petit

Après des tractations complexes, Infauxsec News a réussi à recueillir quelques mots de la part du Community Manager en se rendant dans son bureau au 1er étage :

« J’ai d’abord eu honte de cet échange qui ne me montrait pas sous mon meilleur jour, mais Monsieur Damien Bancal a été très magnanime » explique-t-il. « Finalement, ça m’a donné confiance en moi. Même si j’étudie à l’ENSIBS et que mes notes sont en chute libre, je sais maintenant que je pourrai toujours devenir journaliste. »

Crédits

Article très édulcoré d’une idée de 2e971a17308e38e37a7fa1657bbe506d19b9d4d184a7cdb5a109db395724db57.