Une bande de bouffons diffuse des fake news de sécurité informatique

Imagem de capa

Stupeur et consternation, ce matin, sur les Internets mondiaux, alors qu’une nouvelle ligne rouge vient d’être officiellement franchie par les vandales du cyber-espace.

Depuis quelques jours, un groupuscule de trolls enchaîne provocations et désinformation à un rythme soutenu, inondant la communauté infosec francophone d’une chaîne d’articles sans queue ni tête (ni même pointeur null à la fin). Il s’agit vraisemblablement d’une première dans le monde de l’informatique, puisque comme chacun le sait, tout ce qui est écrit sur Internet est forcément vrai.

Jean-Jean R. Cursif, expert en stylométrie à l’Université de Rochefourchat, nous donne son avis sur cette opération : « Les articles sont d’une qualité journalistique exceptionelle, rédigés avec le plus grand soin, traitent de thèmes matures et importants, et font preuve d’un humour particulièrement raffiné et de bon goût. Tout laisse supposer que leurs auteurs sont grands, forts, beaux, intelligents, riches, et modestes. ». Un constat qui n’est pas pour rassurer.

Cette sinistre bande d’abrutis, qui se cache peureusement derrière un compte Twitter répondant au doux nom d’@infauxsec_news, a pour l’instant réussi à déjouer les efforts de ceux qui souhaiteraient les identifier. Seule certitude : le nombre de membres du groupe se situe entre -1 et 42 personnes, et la plupart sont étudiants ou chômeurs, à moins qu’il ne s’agisse de fonctionnaires payés à ne rien foutre, ou simplement de gros nerds sans vie sociale.

Heureusement pour tous, ils devraient bientôt se retrouver à court d’idées, ce qui devrait mettre fin à la catastrophe. À moins, bien entendu, que quelques-uns des affreux individus qui se gaussent de la situation ne décident de les aider en envoyant idées ou articles, en DM sur twitter, ou par email. Prions pour que ceci n’arrive pas.