Infauxsec lance Putaclic, son premier média thématique avec un annonceur unique.

Imagem de capa

Alors que l’Appel de Paris pour réformer et moderniser nos politiques liées à la manipulation médiatique résonne encore dans les esprits, les enjeux liés à la monétisation des données personnelles des utilisateurs n’ont jamais été aussi grands. De l’état au citoyen, en passant par les vendeurs de bibelots sur eBay, les entreprises du CAC40 ou les valeureux cyber-guerriers des réseaux sociaux, l’approche Putaclic ne peut plus être la voie de la facilité ; elle devient une nécessité.

Pour suivre et comprendre l’actualité du black SEO, Infauxsec lance Putaclic, un média indépendant ayant pour ambition de defenir une référence francophone sur ces sujets. Comme dans toutes nos publications, nous voulons amener ces problématiques difficiles à un public large. Cela passera par une ligne éditoriale vulgarisée, mais aussi par l’utilisation de différents formats adaptés à l’information.

Ainsi, vous pourrez lire sur Putaclic des articles sur la captation d’utilisateurs sur Twitter, Facebook, ou Tinder, des interviews des journalistes et journalistes en Infauxsec les plus reconnus, des témoignages de journaux en ligne à l’avant-poste de la manipulation médiatique, des guides sur comment se comporter correctement sur IRC, des portraits de scripts de génération de contenu célèbres, ou les histoires des experts en SEO les plus 1337 de la planète.

Entre nostalgie vaporware, néons et clins d’oeil à la culture visuelle des filles de ta région, l’esthétique de Putaclic joue sur la balance des blancs et la correction gamma pour séduire aussi bien les jeunes puceaux que les vieux cons râleurs. Pour arriver à ce résultat, les équipes techniques et éditoriales d’Infauxsec ont travaillé avec Maître Gimp lui-même.

Une innovation qui fait changer Infauxsec d’échelle

Avec Putaclic, Infauxsec teste également un nouveau business model. Tous les espaces publicitaires ont été réservés par un annonceur unique qui permettra ainsi au média de devenir payant. Cette exclusivité, accordée pour le lancement à Numérama, offre la possibilité au partenaire du média de s’adosser à une publication prémium qui caractérise son lectorat par les sujets qu’elle traite (NDLR : bordel, Jean-Kévin, elle veut vraiment rien dire cette phrase).

Projet pilote pour le groupe RTFM1, Putaclic est la première pierre d’une nouvelle ère pour Infauxsec, on l’a déja dit mais on le répète, au cas ou le lecteur serait débile. Ayant totalisé 42 vues au mois d’octobre 2018, propulsé par Docker et par une équipe de 5 journalistes proactive et incompétente, le média entame sereinement cette étape de diversification maîtrisée et haut de gamme de son savoir-faire, en prenant conscience de ses propres limites dans l’utilisation répétitive de prose pourpre pour la transcendance des martyrs de la solitude, comme le disait l’anachorète hypocondriaque, bla bla bla, je suis sûr que vous lisez même pas, bande de cons.

Suivez Infauxsec sur twitter !

  1. Read The Fucking Magazine