Smalcolm Gollbul fait forger une bague d'or pour épier les terroristes

Imagem de capa

Stupeur et consternation cette semaine au sein de la mordosphère alors que le premier ministre du Mordor, Smalcolm Gollbull, vient officiellement de déclarer au cours d’une conférence de presse qu’une bague d’or devra être mise à la disposition de son gouvernement par toutes les entreprises opérant dans le Mordor pour traquer les criminels utilisant des techniques de chiffrement pour perpétrer leurs exactions.

Les réactions des cryptologues ne se sont pas faites attendre, critiquant unanimement l’inconscience d’une telle mesure qui risquerait d’exposer les données de milliards d’utilisateurs si la bague d’or venait à se retrouver au doigt d’un porteur mal intentionné.

Smalcolm Gollbull a tout d’abord réagi de manière véhémente :

« Les lois du Mordor prévalent dans le Mordor, je peux vous assurer de ça. Les lois mathématiques sont tout à fait louables, mais la seule loi qui s’applique dans le Mordor est la loi du Mordor. » a-t-il déclaré avant de citer le texte de loi en question :

« Trois bits de protection mémoire, pour le loader ELF dans le kernel
Sept pour la table ASCII, gravée dans le man de pierre
Neuf pour les processus mortels, destinés aux signaux
Un pour l’administrateur réseau sur son sombre trône,
Dans le userspace où se store le /etc/shadow
Une bague d’or pour les pwner tous
Une bague d’or pour les trouer
Une bague d’or pour spawner un shell
Et sur le port 4444 le lier
Dans le userspace où se store le /etc/shadow »

Le premier ministre s’est dans un second temps adouci et a tenu à rassurer la population :

« Mon préci… La bague d’or ne risque rien, j’y veillerai personnellement en la gardant sur ma personne en permanence. Nous l’avons d’ailleurs déjà faite forger et je la porte sur moi en ce moment même. »

Sur ces paroles rassurantes, le premier ministre a rejoint son quartier général de campagne pour préparer le grand débat de la présidentielle du Mordor qui l’opposera au candidat des verts Bilbord di Baggale.

Infauxsec News se range bien évidemment du côté des cryptologues et espère que cette bague d’or sera détruite au plus vite afin de restaurer la sécurité de nos cryptosystèmes.